La boîte à outils des utilisateurs de Magento : ressources, analyses, trucs et astuces, dossiers, extensions, tests

Bargento 3 : la synthèse

Inauguration Magento Academy

La folle journée est terminée. Il est loin le temps de la première rencontre Magento francophone dans un bar de la Porte de Versailles en septembre 2008 : nous n’étions qu’une vingtaine. Aujourd’hui, ce sont 330 personnes qui ont assisté au programme chargé du Bargento 3. Et ça change tout ! Voici, à chaud, mes premières impressions.

Magento est maintenant incontournable

Premier constat, Magento est désormais un produit bien installé sur le marché des solutions e-commerce. Les exemples de sites apportent une réelle crédibilité à cette plate-forme. 35000 sites sont en ligne et quelques grands acteurs montrent pleinement le potentiel. Le recul est donc suffisant pour s’assurer de la pérennité du projet.

Nous avons vu de belles expériences Magento, notamment celle du Furet du Nord qui a actuellement le catalogue Magento le plus important au monde avec 1,3 millions de références (devant Posters.com qui faisait jusqu’à présent office de référence). Smile, qui a réalisé ce site, a donc testé les limites du possible avec le standard Magento et a opté pour un moteur de recherche sous Apache Solr (prononcer « solaire »). Résultat sans appel avec un gain de performances de… 14400 % ! Soit un passage de 36 heures à 15 minutes pour une indexation complète. Joli cas d’école.

Autre intervention intéressante, celle de Quadra Informatique sur les outils d’importation et d’exportation Magento. Outre les moyens classiques d’opérer (profils du backend, web services via Magento API et requêtes directes en base MySQL), je n’avais jamais pensé à une quatrième option : détourner le module de génération des sitemaps pour exporter des contenus au format XML. Solution idéale pour transférer des catalogues produits aux moteurs e-commerce et autres sites d’affiliation.

Ysance a montré un couplage intéressant entre Magento et SugarCRM. Il fonctionne actuellement sur les versions Sugar Professional et Enterprise, mais une extension avec des fonctionnalités plus légères sera proposée sur Magento Connect avant la fin de l’année. Elle fonctionnera avec Sugar Community.

Gabriel Bouhatous, organisateur du Bargento mais aussi expert Magento, a mis l’accent sur la personnalisation avancée du site Linea Chic et notamment la création d’un module de gestion des marques et collections, indépendante de la gestion des catégories. Solution élégante pour afficher marques et collections au sein des pages de catégories. Comme j’ai eu quatre fois ce cas, je comprends tout l’intérêt de la réponse.

Sujet habituel des Bargentos mais essentiel : l’hebergement. Philippe Humeau, organisateur du Bargento et directeur associé de NBS System, a mis l’accent sur les Green IT, ou comment répondre efficacement à la problématique des ressources nécessaires au fonctionnement des salles d’hébergement. Tout fait l’objet d’optimisation : le matériel, le code source, voire la façon de gérer sa plate-forme. Par exemple, un étalement des envois de mails permet de lisser le trafic et d’éviter des pics de consultation qui imposent une infrastructure surdimensionnée 95% du temps. Sujet passionnant.

Bargento a trop de succès

Sous-titre provocateur ? A peine. J’apprécie que Magento attire autant de monde, mais avec 330 personnes, développeurs, partenaires, porteurs de projets, gestionnaires de plates-formes Magento, prestataires, il devient difficile de répondre aux besoins de chacun. Peut-être serait-il temps de découper clairement le Bargento en deux parties : une demi-journée découverte et une autre pour les Magento geeks. Pour ceux qui découvrent, des conférences, des stands, des démonstrations. Pour les développeurs et partenaires, un vrai barcamp avec des ateliers dont le contenu technique pointu est élaboré par tous les participants.

Évidemment, je ne peux faire cette remarque que parce que le succès était au rendez-vous ! Et l’organisation était parfaite, tellement parfaite que je n’ai rien eu à faire ! Je devais initialement donner un coup de main avec l’AFUP, partenaire de l’événement, mais tout était parfaitement rodé.

Les moments forts

Ce n’est pas ce qui a manqué aujourd’hui ! Zeev Suraski, co-fondateur de Zend, a présenté les atouts de Zend Server pour une plate-forme Magento. Un package complet Zend Server + Magento est d’ailleurs prévu pour l’année prochaine. Autre information intéressante : Zend intègrera dans le Zend Framework des composants génériques créés par Magento. D’un autre côté, Magento intègrera de manière plus profonde Zend Framework dans son code. Du donnant-donnant, en quelque sorte. Quant à l’avenir, toujours beaucoup d’incertitudes sur la sortie de PHP 6 qui nécessite une profonde révisison de l’existant. Il n’est donc pas exclus de voir apparaître une version PHP 5.4. Si Magento pouvait fonctionner avec PHP 5.3, ce serait déjà pas mal (c’est moi qui le dit, pas Zeev !).

Quant au Magento Developer Challenge, il a réuni 6 équipes de talent que le jury a eu beaucoup de mal à départager. Les gagnants (dont je n’ai pas les noms) ont gagné un passage de certification à la Magento Academy (vu que la formation est inutile à leur niveau…). Leur module sera proposé à tous sur Magento Connect.

Puisque je parle de la Magento Academy, eh bien voilà, c’est fait ! Elle est ouverte. Première session en décembre mi-novembre. Elle permettra de former aux bonnes pratiques Magento tout ceux qui toucheront à son code : développeurs, intégrateurs, web designers. C’était le grand événement de la journée. La photo de Yoav, partenaire parrain de la Magento Academy, coupant le ruban avec un grand sourire, je suis obligé de vous la montrer !

Inauguration Magento Academy

Mon seul regret est d’avoir râté la présentation du panorama du e-commerce en France par François Ziserman (Araok) et Olivier Sauvage (Capitaine Commerce). L’avion n’attend pas…

Pour finir

Une bonne journée, comme d’habitude. Une organisation bien huilée. Un Bargento 4 déjà dans les tuyaux. Tout va bien ! Un grand merci aux organisateurs et aux sponsors de l’événement qui ancrent ainsi Magento dans le paysage du web.

Mise à jour du 12/11/09

Gabriel Bouhatous apporte quelques précisions et corrections sur ma synthèse :

La première session de la Magento Academy n’est pas en décembre, mais la semaine prochaine ! Le calendrier prévu est le suivant :

  • du 16 au 20 novembre : développeur (complet)
  • 23 et 24 novembre : utilisateur (presque complet)
  • du 25 au 27 novembre : intégrateur graphique (presque complet)
  • du 7 au 10 décembre : développeur
  • 14 et 15 décembre : utilisateur
  • du 16 au 18 décembre : intégrateur graphique

Les places partent très vite !

Concernant l’inauguration, Yoav Kutner n’est pas le partenaire de la Magento Academy, mais bien son parrain (et directeur des certifications). C’est une boulette de ma part…

Les corrections sont faites dans le texte. Merci Gabriel pour ta lecture attentive.

Vous pouvez suivre les réponses grâce au flux RSS 2.0.